Biographie

Hélène est née au Mans le 20 janvier 1966. Petite, déjà, elle aime chanter et interprète à l’école la chanson de Belle et Sébastien pour calmer ses petits camarades agités. Adolescente, elle composera des chansons avec l’une de ses amies. En 1979, la grand-mère d’Hélène répond à une petite-annonce parue dans Paris Match : une petite fille est recherchée pour interpréter la fille de Jacques Dutronc dans le film Le mouton noir de Jean-Pierre Moscardo. Hélène est choisie parmi 2000 candidates.

video_mouton2

Puis, en 1986, la mère d’Hélène, lors d’un concert de Dorothée à Alençon, va rencontrer le producteur Jean-Luc Azoulay, lui expliquant que sa fille Hélène aime chanter. Hélène monte alors sur scène après le concert de Dorothée et chante les titres « Maman » de Dorothée et « Imagine » de John Lennon. Jean-Luc Azoulay, trouvant la voix d’Hélène très jolie, l’invite à Paris pour enregistrer son premier 45 tours, « Dans ses grands yeux verts », qui sortira en 1988 et connaîtra un certain succès. Un album sera enregistré ensuite dont seront extraits « Ce train qui s’en va », « Sarah » et « Jimmy Jimmy ».

Hélène, qui est embauchée au service courrier d’AB Productions, participe en parallèle aux émissions de Dorothée comme « Pas de pitié pour les croissants » ou à deux épisodes de « Salut les musclés », enregistre des génériques de dessins animés comme « Makko », « Don Quichotte », « Meg la petite sorcière » ou « Magique Tickle » et trois chansons du dessin animé « Candy », puis participe aux spectacles de la mairie de Paris organisés au Champ de Mars. En 1991, elle intègre l’équipe de la nouvelle sitcom lancée à Noël 1991, « Premiers baisers », où elle interprète la grande soeur de Justine Girard.

Le personnage d’Hélène Girard suscitant l’engouement du public, une série dérivée sera créée, « Hélène et les garçons » (dont le titre pressenti était « Campus ») qui provoque un vrai raz-de-marée. Hélène devient une idole, elle enregistre le générique de la sitcom et son deuxième album, puis son tube « Je m’appelle Hélène » extrait de son troisième album qui restera son plus grand succès. Elle remplit le Zénith en 1993 et Bercy en 1995, tourne dans « Le miracle de l’amour » (suite d' »Hélène et les garçons ») avant de faire une pause dans sa carrière puis de revenir en 1999 dans « Les vacances de l’amour », troisième partie de la tétralogie, en reprenant son rôle d’Hélène Girard.

Après une apparition en 2000 dans le film Exit d’Olivier Mégaton, un événement important se produit dans la carrière d’Hélène en 2003 : elle enregistre un album avec une autre équipe, celle d’Eddimaprod à Toulouse, et compose entièrement l’album « Tourner la page » resté inédit mais dont certains titres ont été intégrés à son album de 2012. En 2005, elle participe à l’émission de télé-réalité « Première compagnie » sur TF1 où elle arrive en demi-finale.

Et c’est en 2011 que la série « Les mystères de l’amour » est créée. C’est la suite des « Vacances de l’amour » et Hélène arrive au 9ème épisode. L’équipe est ainsi reformée.

helene_saison15
« Les mystères de l’amour », saison 15

En 2010, Hélène participe au concert « Dorothée et le Club Dorothée » à Bercy, fait un concert à l’Olympia en 2012 ainsi qu’au « Folie’s Pigalle » et au « Divan du Monde » avant de fouler de nouveau les planches de l’Olympia en 2016. Elle enregistre deux nouveaux albums en 2012 et 2016 et, réclamée par la Chine où « Je m’appelle Hélène » est un tube, elle effectue par exemple une tournée dans plusieurs villes de l’Empire du Milieu en 2015.

Par ce site, créé en juin 2001, nous revenons sur l’incroyable carrière d’Hélène et proposons des informations régulières sur son actualité.