Concerts

Du Champ de Mars à l’Olympia, en passant par le Zénith et Bercy ou les concerts en Chine, vous pourrez redécouvrir tous les secrets des concerts d’Hélène…

1989 : Retour à Diguedondaine 

En 1989, Hélène fait ses débuts sur scène en compagnie de Jacky et Patrick Simpson-Jones lors des spectacles organisés au Champ de Mars, à Paris, en fin d’année. Jouant le rôle de la princesse Hélène, elle interprète « Dans ses grands yeux verts », « Sarah », « Mon beau sapin », un duo avec Patrick, « Love me tender » (version française) et « Vive le vent » (chanson chorale).

(merci à Hélène M. pour certaines des infos)

1990 : On va chanter

Hélène chante en compagnie d’Ariane, Jacky, Patrick un pot-pourri de chansons et rondes de France. Sa partie en solo est un extrait de « Au clair de la lune ».

1991 : tournée en Chine

Hélène accompagne en 1991 Dorothée en Chine et chante en première partie de son spectacle. Un pressage chinois de l’album est d’ailleurs vendu sur place et dédicacé par Hélène (photos : livre Je m’appelle Hélène, éditions Montjoie).

1991 : Rock’n’ twist (Surprise-party)

ln_champmars1

Dans le cadre des concerts organisés au Champ de Mars avec l’équipe du Club Dorothée, Hélène chante « Je suis venue à Paris » (créée à cette occasion).

1993 : Zénith de Paris et tournée

En 1993, elle fait salle comble au Zénith (les 22, 23, 24 et 27 octobre) et, auparavant, en tournée en province ( le 8 octobre à Amiens, le 9 à Reims, le 10 à Lille, le 13 à Toulon, le 14 à Marseille, le 15 à Voiron, le 16 à Montluçon, le 17 au Mans, le 6 novembre à Bruxelles). En première partie, les « poulains » d’AB (Anthony Dupray, Christophe Rippert, Babsi et Julie Caignault) interprètent leurs plus grands succès.

1995 : Bercy et tournée

Les 14, 15, 18, 20, 21, 22 janvier, Hélène se produit à Bercy et en tournée en compagnie de Christophe Rippert, les jumelles Ever, Anthony Dupray et Manuela Lopez (le 1er février à Marseille, le 2 à Nîmes, le 3 à Montpellier, le 4 à Toulon, le 5 à Nice, le 8 à Besançon, le 9 à Valence, le 10 à Saint-Etienne, le 11 à Clermont-Ferrand, le 12 à Montluçon, le 14 à Lorient, le 15 à Brest, le 17 à Châteauroux, le 18 à Orléans, le 19 à Lille, le 21 à Reims, le 22 à Strasbourg, le 23 à Mulhouse, le 24 à Neuchâtel, le 25 à Albertville, le 27 à Lons-Le-Saulnier, le 1er mars à Nancy, le 2 à Metz, le 3 à Liévin, les 4 et 5 à Bruxelles, le 7 à Amiens, le 8 à Caen, le 9 à Rennes, le 10 à Angers, le 11 à La Rochelle, le 14 à Toulouse, le 15 à Pau, le 16 à Bordeaux, le 17 à Limoges, le 19 au Mans (photos : 7 extra et Hélène fan-club). Hélène se rend aussi à l’étranger lors de cette tournée, comme à Bergen en Norvège.

2003 : La nuit des stars (RTL 9)

NDS1

Le 28 juin 2003, Hélène interprète « Que du vent » sur la scène d’Amnéville. De nombreux autres artistes sont présents.

2010 : Dorothée et le Club Dorothée (Bercy)

helene_bercy_2010

C’est aux côtés de Dorothée et de nombreux chanteurs de l’époque d’AB ‘Les Musclés, Ariane, Corbier, Ch. Rippert) qu’Hélène fait son grand retour sur scène le 18 décembre ; elle interprète plusieurs titres (« Je m’appelle Hélène », un medley de ses grands succès, « Sur mon étoile ». (merci à AndrO pour la photo).

2012 : Olympia

helene_tabouret_olympia
Photo : site Chartsinfrance (C) Giancarlo Gorassini

Un grand retour sur scène pour Hélène les 6 et 7 janvier ! Le rideau s’ouvre, laissant apparaître Hélène qui chante « Sur mon étoile ». S’ensuivent des chansons incontournables de son répertoire et des nouvelles créations de Porry / Salesses, ainsi que de belles surprises signées Hélène (« Marie » ou encore « Robin des bois », « Tous les je t’aime » et « La lune »). En première partie se produisent deux groupes et une humoriste, révélés par l’émission d’IDF1 « Vous avez du talent ».

2012 : Folie’s Pigalle

helene_folies1
Dans une salle inattendue, Hélène se produit le 11 février 2012 dans un autre type de configuration : il s’agit d’un concert acoustique. Entourée de Gérard Lornac au piano, Cathy Gerber aux percussions et Jean-Paul Césari à la guitare, Hélène interprète ses anciens tubes et fait découvrir ses nouveaux titres, en particulier le superbe « C’est comme ça » à la suite duquel un spectateur s’écriera : « Hélène, c’est comme ça qu’on t’aime! ».

2012 : Le divan du monde

helene_divan2

L’expérience acoustique se renouvelle le 29 mai 2012 avec un concert identique à celui du « Folie’s Pigalle » et une Hélène drôle, proche de son public, détendue et heureuse de se retrouver dans sa « bulle hors du temps », la scène. Dans une atmosphère quasi caniculaire, elle enchaîne ses chansons et s’accompagne à l’occasion à la guitare. Les « Hélène on t’aime », « Hélène c’est toi notre étoile » fusent, tout comme l’audacieuse question : « Et Jimmy Jimmy, un jour? » à laquelle elle répond : « Un jour… ».
INFO INEDITE : Jean-Luc Azoulay nous a avoué, alors que nous lui demandions si elle interprèterait un jour « Jimmy Jimmy » sur scène : « Elle n’aime pas beaucoup cette chanson… ».

2014 : Spring Festival Global Gala, Chine

Lors du Spring Festival Global Gala, le 26 janvier 2014, Hélène interprète « Je m’appelle Hélène », en duo avec Lin Yilun « L’amour est bleu » et une chanson chorale, « I love you ».

2015 : tournée en Chine

Le 19 octobre 2015 est annoncée sur Twitter une grande tournée d’Hélène en Chine pour la fin 2015. Cette tournée a lieu entre le 20 novembre et le 15 décembre 2015. Elle se produit aux dates et lieux suivants : Shanghai Oriental Art Centre, 19:30 20 nov. 2015 ; Ningbo Grand Theatre, 19:30 22 nov. 2015 ;  Jinhua WU Theatre, 19:30 24 nov. 2015 ;  Hangzhou Theatre, 19:30 26 nov. 2015 ;  Guangzhou Sun Yat-sen Memorial Hall, 20:00 27 nov. 2015 ; Jiangxi Art Centre Theatre, 19:45 28 nov. 2015 ; Shenzhen Concert Hall, 19:30 29 nov. 2015 ; Fujian Grand Theatre, 19:30 2 déc. 2015 ; Shandong Grand Theatre, 19:30 4 déc. 2015 ; Zhengzhou Art Centre, 19:30 5 déc.2015 ; Wuhan Qintai Grand Theatre, Dalian People Culture Club, 19:00 11 déc. 2015 ; Shenyang Shengjing Grand Theatre, 19:00 12 déc. 2015 ; Beijing Exhibition Centre Theatre, 19:30 13 déc. 2015.

2016 : Superdiskoteka, Russie

pour_l'amour_superdiscoteka_2016
Le 9 avril, Hélène interprète en Russie, accompagnée à la batterie par Sébastien Roch, « Pour l’amour d’un garçon » et « Je m’appelle Hélène ».

2016 : Festival du film de Pékin (6e édition)

Le 23 avril, Hélène interprète « Je m’appelle Hélène ».

2016 : Olympia et tournée

De retour à l’Olympia le 7 décembre 2016 (et en tournée au théâtre Sébastopol de Lille le 3 décembre et à la Bourse du Travail de Lyon le 15 décembre), Hélène, vêtue chemisier noir à franges et d’un pantalon en cuir noir, a interprété pendant deux heures de concert mercredi 07 décembre 2016 les chansons suivantes :
-De l’album « Ce train qui s’en va » : « Dans ses grands yeux verts ».
-De l’album « Pour l’amour d’un garçon » : « Pour l’amour d’un garçon », « Peut-être qu’en septembre », « Je suis venue à Paris » et « Trop de souvenirs ».
-De l’album « Je m’appelle Hélène » : « Je m’appelle Hélène », « Dans les yeux d’une fille », « C’est trop dur d’être une fille », « Amour secret ».
-De l’album « Le miracle de l’amour » : « Moi aussi je vous aime », « Imagine », « Toujours par amour », « Méfie-toi des garçons », « Le miracle de l’amour ».
-De l’album « A force de solitude » : « Marie ».
-De l’album « Les mystères de l’amour » :  « Les mystères de l’amour », « Sur mon étoile »
-De l’album « Effacer le passé » : « Effacer le passé », « Je n’ai pas fait exprès », « Di dou dam », « Je pense à toi », « Tu pourrais revenir » et « Nos tendres années » ; pour cette chanson-là, sont montés sur scène Sébastien Roch, Tom Schacht, Cathy Andrieu, Patrick Puydebat, Laly Meignan, Philippe Vasseur et Laure Guibert. Une belle surprise pour le public ! Quelques autres jolies surprises sont venues agrémenter le spectacle comme « Que du vent » ainsi que la reprise de « La vie en rose » ou de « Tian mi mi », chanson chinoise de Teresa Teng. 
Les musiciens qui avaient accompagné Hélène au théâtre Sébastopol le 03 décembre 2016 la suivent pour l’Olympia : Rémy Sarrazin, chef d’orchestre et bassiste, Alain Siegel aux claviers, Romain Darbon à la batterie et Christophe Pinheiro à la guitare. Gérard Salesses viendra accompagner au piano Hélène lors de la dernière chanson « Je m’appelle Hélène ».
Pour ce qui est du marchandisage,les mêmes articles qu’au théâtre Sébastopol étaient proposés à la vente. A noter aussi les affiches « Hélène en concert » et « Hélène à l’Olympia » à 5 euros pièce. 
Hélène était heureuse d’être sur scène, détendue, complice avec son public et toujours attentionnée avec les fans lui tendant une rose, un bouquet ou un petit cadeau.
Quelques jours auparavant, le 3 décembre, dans le beau théâtre Sébastopol, Hélène, vêtue d’un charmant chemisier rouge de style chinois et d’un pantalon noir, a interprété pendant deux heures de concert samedi 03 décembre 2016 ses plus grands succès et des titres moins connus du grand public :
-De l’album « Ce train qui s’en va » : « Dans ses grands yeux verts ».
-De l’album « Pour l’amour d’un garçon » : « Pour l’amour d’un garçon », « Peut-être qu’en septembre », « Je suis venue à Paris », « La première fois » et « Trop de souvenirs ».
-De l’album « Je m’appelle Hélène » : « Je m’appelle Hélène », « Dans les yeux d’une fille », « C’est trop dur d’être une fille », « Amour secret ».
-De l’album « Le miracle de l’amour » : « Moi aussi je vous aime », « Imagine », « Toujours par amour », « Méfie-toi des garçons », « Le miracle de l’amour ».
-De l’album « A force de solitude » : « Marie ».
-De l’album « Les mystères de l’amour » :  « Les mystères de l’amour », « Sur mon étoile »
-De l’album « Effacer le passé » : « Effacer le passé », « Je n’ai pas fait exprès », « Di dou dam », « Je pense à toi » et « Nos tendres années ».
Quelques jolies surprises sont venues agrémenter le spectacle comme « Que du vent » ainsi que la reprise de « La vie en rose » ou de « Tian mi mi », chanson chinoise de Teresa Teng.
Après le concert, Hélène n’a pas été avare de photographies et autographes lors de la séance de dédicaces à laquelle elle s’est gentiment prêtée, toujours avec le sourire.
A noter l’excellente prestation des musiciens Rémy Sarrazin, chef d’orchestre et bassiste, Alain Siegel aux claviers, Romain Darbon à la batterie et Christophe Pinheiro à la guitare.
Quelques chansons de l’album « Toi…émois » auraient été les bienvenues ainsi que certains de ses premiers succès tels que « Ce train qui s’en va », « Sarah » ou « Jimmy Jimmy » et d’autres compositions personnelles d’Hélène de l’album « A force de solitude » comme « C’est parce que je t’aime », « Jamais personne » ou « Je l’aime ».
Pour ce qui est du marchandisage, le vinyl « Effacer le passé (20 euros), le tee-shirt officiel (20 euros), le bracelet (5 euros), le magnet (5 euros), les trois badges (10 euros), le programme (10 euros), l’album CD « Effacer le passé » et le DVD des clips d’Hélène et du Club Dorothée étaient proposés sur le stand qui arborait pour l’occasion un grand calicot avec photos d’Hélène (séance de l’album « Effacer le passé ») et des articles disponibles.

L’équipe d’Hélène

Les musiciens accompagnant Hélène sont :
– Zénith 93 : Gilles Polve (basse), Jean-Pierre Magnier (batterie), Claude Samard et Pierre Pinto (guitares), Richard Lornac et Gérard Salesses (claviers), Francine et Martine (choeurs).
– Bercy 95 : Pierre Pinto et Claude Samard (guitares), Yves Prevel (synthétiseur), Gilles Polve (basse), Jean-Pierre Magnier (batterie), Gérard Salesses (piano), Martine et Francine (choeurs), Alex, Caco et Eric (trombonnes).

Les programmes des concerts

Les concerts d’Hélène font l’objet de la parution de programmes superbes intitulés « Hélène en concert ». Celui du Zénith se compose de 16 pages comprenant : une biographie de la chanteuse, des paroles de chansons, des publicités diverses, un grand poster et des informations concernant les chanteurs de la première partie. Quant à celui vendu lors des spectacles à Bercy et en tournée en 1995, il est plus complet puisqu’il comprend 28 pages parmi lesquelles on trouve des paroles de chansons, de magnifiques photos, un poster, des publicités et des infos sur les chanteurs de la première partie. Les deux programmes nous donnent des précisions concernant le spectacle et l’équipe au complet.

Publicités